Adopter un enfant différent ?

ADOPTER UN ENFANT DIFFÉRENT...

Des enfants, trisomiques, IMC (infirme moteur cérébral), handicapés physiques et/ou mentaux, des enfants grands, des enfants ayant subi des maltraitances, sont abandonnés, et sont destinés à passer leur vie "à part", dans une institution, dans un foyer. Il leur manquera ce à quoi tout enfant a droit, c’est-à-dire une famille.

Face à ce qui n'est pas une fatalité, des couples, des parents ont décidé d'agir et d’adopter ces enfants, de les accueillir comme leurs propres enfants. Ces parents se sont regroupés afin d’informer et de montrer à d’autres parents combien cette aventure est possible, joyeuse, enrichissante, sans être naïfs ou inconscients au point de croire que cela est facile tous les jours.

C’est ainsi qu’est née l’Association "Le Chemin de Vie", organisme autorisé pour l’adoption, qui veut sensibiliser, informer, témoigner, soutenir les familles qui la sollicitent.

mardi 3 mai 2011

Devenir parent en situation de handicap

Les 16 et 17 juin 2011 à Besançon

Devenir parent ? Pour une personne handicapée, la réflexion prend une dimension particulière et apporte son lot de questions. Quels sont les enjeux pour les bébés, les parents, les familles et les professionnels ? Tel est le cadre du 14e congrès annuel de la société Marcé francophone (1), organisé en collaboration avec l’université de Franche-Comté et le CHU de Besançon. Du déni des difficultés liées au handicap à l’attitude de refus concernant tout projet de parentalité, les avis des professionnels sont parfois tranchés. Il s’agira de faire se rencontrer les expériences et les interrogations des spécialistes de différents champs disciplinaires afin de nourrir un débat public qui ne fait que s’amorcer.

Conférences et ateliers s’enchaîneront autour de thèmes comme : maternité des femmes handicapées visuelles ; handicaps à risque de transmission génétique ; handicap et assistance médicale à la procréation ; place des grands-parents ; parents handicapés et bébés : modalités pratiques d’accompagnement… Ces journées, auxquelles il est nécessaire de s’inscrire, sont particulièrement destinées aux professionnels de la petite enfance et du handicap, psychiatres, psychologues, pédiatres, obstétriciens, sages-femmes, puéricultrices, travailleurs sociaux, ainsi qu’aux étudiants, enseignants et chercheurs concernés par ces questions.

(1) Association francophone pour l’étude des pathologies psychiatriques puerpérales et périnatales.

http://endirect.univ-fcomte.fr/index.php?id=numero_240_13_1&art=2599